Archives de catégorie : News

laché de Yuriy

Bonjour Serge et Geneviève.

Je m’excuse d’avance, car je ne maîtrise pas idéalement la langue de Molière…

Je m’appelle Yuriy, 46 ans, passionné par tout ce qui vole depuis toujours. Pouvoir voler c’était un rêve imparable, car venant d’Ukraine à l’époque les écoles de Pilotage n’existait pas, mais grâce à vous Serge et Geneviève, Jeremy, Erwan et Bertrand mon rêve est devenu réalité. 

Une école et un Club Véliplane: Des instructeurs compétents qui connaissent bien leurs métier et des gens bienveillants qui m’ont accueilli avec chaleur et amitié. 

Je serais content de continuer de voler en tant que pilote breveté encadré par des instructeurs professionnels et bienveillants.

À bientôt…

Yuriy 

laché de jean-François

J’ai été lâché en ULM PENDULAIRE, solo tour de piste ce lundi 1 août au matin.

Un grand merci à Véliplane de Meaux Esbly et a son équipe, particulièrement à mon instructeur Romane pour sa disponibilité, sa gentillesse, sa compétence. Vraiment.

Et bien sûr à Serge et Geneviève pour leurs accueils dans cette structure très professionnelle qui forme à tout type d’ULM. Pendulaire, 3 axes, autogyre avec les autres instructeurs auxquels je pense mais que je ne peux pas tous citer. 

Il me reste, bien sûr, à poursuivre cette formation mais je sais que cela sera possible grâce à de cette équipe.

Merci encore pour cette expérience inoubliable d’un premier vol solo.

Les conditions étaient parfaites.

Bons vols a tous.

Bonnes vacances à Serge et Geneviève. 

Jean François 

Laché de Alexandro

Je suis toujours sur un nuage, mon rêve de devenir pilote ce réalise, ça été mon premier vol solo, des conditions météo top, des exercices avant réalisé avec beaucoup de précision et mon vol solo l’aboutissement de ma formation au sein de veliplane.

Une structure professionnelle que pendant les mois de ma formation mes guides m’ont appris à piloter, je remercie mes instructeurs Erwan et Jérémie qui mon suivi tout mon parcours aussi Bertrand qui avec sont calme ma soutenu et aide,  et Serge qui m’a remis en question pour réussir mes navigations futures.

Je n’est jamais senti de danger, toujours à la recherche de la sécurité même avec des conditions parfois limites, un grand merci au Patron Serge qui avec sont esprit espagnol ma parle siempre en espagnol durante los vuelos 🤣 et Genevieve toujours a l’écoute et un sourire que dit beaucoup sur sa gentillesse, merci au Veliplane pour ma formation de pilote multi axe.

Je vous garderai toujours dans mon cœur

Alexandro

de SIMON

Salut !!!

Avec beaucoup de retard mais voilà enfin ma petit prose.

J’en profite pour vous souhaiter une magnifique année et j’espère vous revoir très bientôt !!!

Salutation à toute l’équipe !

Se réveiller au bruit assourdissant des grandes portes du hangar, ouvrir celle de sa chambre et jeter un coup d’œil sur le parterre de machines volantes n’attendant que de s’envoler. Descendre ensuite boire son café en regardant la manche à air, accompagné par les premiers arrivants : élèves, pilotes ou instructeurs. Quelques discussions, quelques débats autour de l’évolution de la météo, et voilà que déjà les premiers équipages préparent leurs appareils et s’envolent. N’est-ce pas un magnifique moyen de débuter une journée !? Et bien c’est ce à quoi j’ai eu droit durant mes deux stages au Véliplane. Un club ou l’ambiance et la convivialité est toujours présente. On y rencontre des jeunes pilotes, des moins jeunes, mais parmi eux de grands pilotes. Plus globalement, tout une panoplie de gens de multiples horizons qui ont des tous de belles choses à partager, autour de cafés, de verre (quand les avions sont rangés !) ou autour de repas dont le nombre de participants n’est jamais prévisible.

Bon, c’est bien beau tout ça, mais on n’est pas là que pour passer du bon temps… Il s’agirait de devenir instructeur également… Dès mon arrivé, je commence par prendre en main les machines du club. Puis, on reprend les bases, on tente de combler les lacunes et d’explorer nos limites. On vole, mais on re-bouquine aussi la théorie et l’on passe un temps considérable devant un tableau à faire des dessins d’avion, de vecteurs, de pentes… Puis, viennent très vite les premiers élèves. On apprend non plus à piloter avec les mains, mais avec la voix. Il est très perturbant au départ, de lasser faire l’élève « faux » et lui faire corriger sans prendre soi-même les commandes. C’est encore là que j’ai pu profiter de la grande expertise de mes formateurs qui ont autant su m’aiguiller aussi bien sur l’aspect pédagogie que sur le pilotage. D’ailleurs ces formateurs, parlons-en : Pour moi une des grandes forces du Véliplane, c’est le fait de pouvoir apprendre avec beaucoup d’instructeurs différents, ayant tous des points de vue différents sur notre pratique. Ainsi on peut par exemple profiter sur un même sujet de l’expérience d’un pilote de ligne, d’un ancien pilote de brousse, ou encore d’un multiple champion d’ULM ; Ceci toujours accompagné d’une grande pédagogie et dans un sympathique climat de travail.

Ci-dessous Simon et son père, difficile des les reconnaitre, les paûvres :-).

Un immense merci à toute l’équipe du Véliplane tout particulièrement Geneviève, Erwan, Philippe, Enrico, Serge et Jérémy, pour leur accueille leur gentillesse et leurs investissements dans ma formation !

À très bientôt dans ce lieu devenu incontournable qu’est le Véliplane !

Amivolement

Simon

augmentation de nos tarifs

Nos tarifs n’ont pas augmenté depuis plusieurs années, nous sommes obligés, à partir du 1er janvier 2022, d’augmenter légèrement. Nous augmentons seulement les tarifs des cours en Pendulaire et Multiaxes, de 138€/h nous passons à 141€/h.

On relance les cours théoriques et les ballades dominicales

Bonjour à tous,

Nous relançons les cours de théorie les samedis après midi

à partir de 18h00

Tout le monde est le bienvenu, notamment les élèves 😊!

Fin des hostilités vers 20h

Préparer vos questions et les sujets théoriques que vous souhaitez que l’on éclaircisse !

DCIM\100MEDIA

Signalez nous votre venue (c’est pour les chaises)

Après les questions, les cours seront orientés sur la navigation école que l’on fera le lendemain matin

Car nous relançons parallèlement les navigations école du dimanche matin, qui sont toujours un moment de pur bonheur ULM.

En Pendulaire, en Multiaxes ou en Autogire ?

Voir le programme ici : http://www.veliplane.com/balades-en-vol/

Au sujet de ces ballades dominicales…

Nécessaires pour l’obtention du brevet !

Rendez-vous à 9h au plus tard avec la navigations prête (nous nous occupons des machines).

Quels sont les premiers élèves inscrits ?

Et quels instructeurs sont disponibles ?

Bien à vous et à très bientôt

Serge et l’équipe

notre ‘’Tour de Paris’’

La première édition 2021 a été un succès dans la mesure ou tous le monde est rentré impeccable

En effet, ont pris le départ :

Un Coyote avec Florent et Lounis, mais vu les nuages au-dessus de la Seine à mi parcourt, ils ont rebroussé chemin (c’est bien mieux que de se planter, ou autrement dit : bonne décision !)

Un Nynja 100 ch avec Bertrand et Olivier, même commentaires que ci-dessus !

Un Nynja 80 ch avec Philippe et Bernard

Un Zénair 601 classique avec Alain et Freddy

Un Zénair 601 tricycle avec Michel et Philippe

Un Quik 450 avec Eric et Serge (moi)

Le XT 912 n’a pas fait ce tour avec Pascal à cause d’un malentendu, du coup, Florence est restée sur le carreau (misère de misère, et on lui demande de nous pardonner)…

L’Alpha était en panne à cause d’un pneu que l’on doit changer

Nous avons louvoyé entre quelques nuages au-dessus de la Seine et pris un peu de pluie entre Chartres et Melun, puis de la turbulence limite sévère avant Melun et jusqu’à Meaux, mais nous étions quand même au TOP !

Du coup, fort de cette expérience et parce que pas mal d’entre vous n’ont pas pu participer à cause du semi-confinement

Nous décidons, à l’unanimité, contre vents et marées, de rééditer ce Tour dans 15 jours

Soit le dimanche 16 05 2021

Qui vient ?

Préparation du parcours et de la navigation la veille !

Bien à vous

Serge

——————————–

Nos petites Navigations écoles ont très bien démarrées, mais malheureusement, le Covid et ses restrictions sont passés par là et, du coup, nous voila Grosjean comme devant…

Mais, d’après la FFPLUM et la DGAC nous pouvons naviguer en école, donc on les reprends plou què yamais !

Après celle du 07 03 21, nous avons réalisées les suivantes avec plus ou moins de réussite, entre la météo et les candidats frileux en rapport avec les restrictions plus que flous au départ de ce troisième confinement.

Lire la vidéo ci-dessous !!! 🙂

Donc reprenez le programme et réservez vos places, à très bientôt là dessus.

laché de PHilippe don varino

Bonjour,

Quelques lignes pour retracer ma formation IULM au sein de VELIPLANE basé sur l’aérodrome de Meaux-Esbly.

Pendant le confinement de novembre 2020, je cherchais une activité permettant de sortir et de prendre l’air sous toutes ses formes. Aussi par le biais du CPF, j’optai pour une formation Instructeur ULM, formation qualifiante dérogatoire respectant le décret 2020-1310 d’octobre 2020.

Habitant Esbly, c’est naturellement que je me tournai vers VELIPLANE, à 3km de mon domicile sur un aérodrome que je pratique régulièrement.

Formalités CPF effectuées, j’ai effectué 2 vols puis obtenu mes brevet et licence de pilote d’ULM. Fort d’une expérience avion en tant que pilote et Instructeur, je poursuivrai vers les 10h incompressibles en place droite exigées par la réglementation : Tours de piste, pannes moteur, décrochages, virages à forte inclinaison, approches moteur réduit, pannes en campagne, navigations s’enchainaient au gré de la météo.

Ma formation terminée, je suis en attente de la date de mon vol d’évaluation qui validera ma nouvelle qualification. Je remercie et recommande VELIPLANE pour la formation ULM.

Effectivement outre un lieu de vie agréable facilitant l’accueil des stagiaires, j’y ai noué des relations amicales avec l’équipe dirigeante, le charme de Geneviève et la sympathie de Serge gérant leur affaire avec la tonalité du Sud.

Un grand merci aux Instructeurs avec qui j’ai eu le plaisir de voler, Erwan, Philippe, Serge, Bertrand : merci pour votre disponibilité et pour nos échanges.

Le vol mécanique n’étant possible sans mécanicien, merci pour l’entretien des machines.

Autre avantage, le choix des machines et des différentes classes (Multiaxes, Autogire et Pendulaire). Pour le changement de classe en ce qui me concerne, on attendra les grandes chaleurs estivales. “L’amitié autour de la passion du vol” telle pourrait être la devise de ce club convivial.

FLY SAFE Philippe VARINO

Youpi et merci Philippe, Serge

Lâcher d’Alain

d’Alain (quel plaisir car il est toujours de bonne humeur 🙂

Reprendre les commandes d’un avion ou assimilé était un rêve oublié.

Il y a plus de 30 ans de cela, j’étais très intrigué par tout ce qui vole.

Alors je m’étais tourné vers l’aéromodélisme.
Après des heures passées à la construction de mon modèle réduit, le premier vol était en fin arrivé.
Avec un ami, alors que je tenais la télécommande fébrilement pour ce premier vol, lui lança l’appareil avec une assiette franchement à cabrer.
Ayant peur du sol, j’ai moi aussi mis le manche à cabrer. Et l’inévitable arriva.

Perte de portance, décrochage et vrille à quelques mètres du sol.

Le temps de vol s’est compté en secondes.

Mais nous étions dans la campagne, à quelques kilomètre de l’aérodrome de L’Aigle (en Normandie).

Alors mon pote me demanda si j’avais déjà mis le cul dans un vrai petit avion, et comme ma réponse était négative, il me proposa de compenser cette frustration par un petit baptême.

Aussitôt dit, aussitôt fait.

Assi dans un petit Cessna, alors que celui-ci commençait à rouler sur la piste en faisant vrombir le moteur, j’eu tout d’abord la sensation d’être en voiture. Mais tout d’un coup, je me senti tassé sur mon siège en voyant le sol se dérober sous mes pieds.

Sans même m’en rendre compte, le virus venait de s’encrer en moi.

Direct, inscrit à Saint-Cyr, mes premières heures de vol furent sur un Robin DR 221 train classique.

Le théorique en poche dans la foulée puis mes premiers lâchés en tour de piste.

Mais les choses de la vie en ont décidé autrement et deux ans ayant passées, mon théorique fut rangé au fond d’un tiroir.

C’est bien après que je retrouvais un ancien collègue de travail sur un chantier, qui m’avoua que suite à mes récits sur cette ancienne expérience, il s’était lui aussi tourné vers cette passion.

Etant breveté PPL basé sur Persan, il me proposa une petite ballade.

Il ne m’en fallut pas plus pour faire une rechute. Le virus était revenu de plus belle.

Profitant d’un cadeau coffret découverte de l’ULM, j’ai donc tout naturellement voulu tester ces drôles de machines qui ressemblent à des avions.

Et maintenant, vous savez à quoi cela m’a conduit. Le théorique en poche (rajeuni de 30 ans) grâce à l’équipe Véliplane, me voici de nouveau seul à bord de cette merveilleuse machine qui par certains côtés me rappelle le Robin DR 221, train classique, réchauffe carbu, apparence, presque tout y est.

Alors j’ai réalisé cette petite vidéo pour vous donner l’envie de ne pas perdre 30 ans, car si vous en avez la possibilité, foncez.

Bon vol à tous.

A très bientôt.

Alain