Tous les articles par Serge Bouchet

Prose d’Yves

Je viens de terminer ma formation d’Instructeur ULM chez VELIPLANE.

Après plus de 1000 heures de vol en tant que pilote, principalement sur avion certifié et sur FK9, j’ai éprouvé le besoin de devenir instructeur ULM 3 axes.

Face aux difficultés que rencontre l’aviation certifiée : réglementation de plus en plus contraignante, empreinte écologique de plus en plus difficile à faire accepter, prix de l’heure de vol de plus en plus élevé, je suis convaincu que l’ULM offre et offrira de plus en plus une belle alternative à tous les passionnés de l’aviation de loisir.

Nos machines sont aujourd’hui souvent plus performantes et presque toujours beaucoup plus agréables à piloter que celles du monde de la certification.

Et je trouve qu’il n’y a rien de plus gratifiant que de transmettre ses passions. En tant que moniteur j’adore faire découvrir et apprivoiser le monde de la plongée.

Il était donc logique que je me lance dans l’enseignement de ma passion pour l’aviation, à travers une formation d’instructeur ULM.

J’ai commencé ma formation fin février, sur Alpha Trainer, qui est assez proche des machines que je connaissais déjà, et sur Ninja qui m’a donné un peu plus de mal mais fait découvrir de nouvelles façons de piloter.

J’ai essayé de venir deux fois par semaine, pendant les périodes où j’étais en région parisienne et où la météo était bonne.

L’ensemble de cette formation a représenté pour moi pas mal de travail mais avant tout un vrai plaisir.

La période que j’ai trouvé la plus riche est la dernière : celle d’instructeur stagiaire. J’ai eu des élèves d’expérience et de profils très variés. Trouver la bonne façon de de les faire progresser a été extrêmement enrichissant et valorisant.

J’ai terminé ma formation début juillet, à temps pour la mettre en œuvre cet été dans mon club en Bretagne.

Chez Veliplane les machines sont variées et disponibles, les élèves nombreux et différents ce qui permet d’acquérir rapidement une expérience diversifiée.

L’équipe d’instruction est au top et conjugue à merveille rigueur, compétence, bienveillance et bonne humeur.

L’ambiance est particulièrement bienveillante et sympathique.

C’est un vrai plaisir d’apprendre, de partager et de voler avec Serge, Jeremy, Erwan et toute l’équipe !

Yves

Louanges de jimmy

Bonjour Geneviève, bonjour Serge, bonjour Jeremy 

Je suis parti un peu vite jeudi 20 octobre , pressé de revoir les miens et soucieux de ne pas rater mon vol vers La Réunion. 

Je tiens à vous remercier pour l’accueil dès le premier jour : le café, l’hébergement, les repas .

Je me suis senti un peu comme  chez moi et tout a été fait dans ce sens.

Serge , merci pour les leçons  de pilotage  et surtout merci  pour  » la philosophie du vol  » que seul les Aviateurs arrivent à transmettre  par des mots, une attitude , un regard , un silence.

Jeremy a parfaitement parachevé le travail commencé 🙂

Merci aussi de m’avoir laisser  » la priorité  » pendant cette de pénurie de carburant .

Mes papiers ont été envoyés à la DGAC de la Réunion depuis jeudi dernier….. j’attends leur retour (…!!…) pour une prise de rendez-vous …

Je devrais voler prochainement sur MTO et plus tard  sur M16 ( si tout se passe comme prévu).

Restez comme vous êtes et je vous dis à bientôt. 

Amicalement,

Jimmy 

Laché de ZAkaria

Bonjour,

Le Veliplane est un aéroclub à l’image de ses gérants Serge et Geneviève (COOL!)

Ils ont la chance d’avoir une structure collé à Paris qui dépend de Paris aéroport.

Avec une tour de contrôle, ce qui n’est pas négligeable pour l’apprentissage de la radio en Français et même en Anglais.

L’équipe est composée d’instructeurs avec des pédagogies, des caractères différents et complémentaires, un vrais plus ! 

Le suivie est bien respecté et les disponibilités sont larges.

Si vous voulez devenir pilote, instructeur, ou offrir un baptême de l’air, je vous recommande cette école accueillante qui je pense est la meilleure de la région.

Merci à ERWAN, JEREMY, CEDRIC ( île de la Réunion 🇷🇪), BERTRAND, DAMIEN et FABRIZIO( Belgique 🇧🇪) et SERGE.

ZAKARIA

laché de Yuriy

Bonjour Serge et Geneviève.

Je m’excuse d’avance, car je ne maîtrise pas idéalement la langue de Molière…

Je m’appelle Yuriy, 46 ans, passionné par tout ce qui vole depuis toujours. Pouvoir voler c’était un rêve imparable, car venant d’Ukraine à l’époque les écoles de Pilotage n’existait pas, mais grâce à vous Serge et Geneviève, Jeremy, Erwan et Bertrand mon rêve est devenu réalité. 

Une école et un Club Véliplane: Des instructeurs compétents qui connaissent bien leurs métier et des gens bienveillants qui m’ont accueilli avec chaleur et amitié. 

Je serais content de continuer de voler en tant que pilote breveté encadré par des instructeurs professionnels et bienveillants.

À bientôt…

Yuriy 

laché de jean-François

J’ai été lâché en ULM PENDULAIRE, solo tour de piste ce lundi 1 août au matin.

Un grand merci à Véliplane de Meaux Esbly et a son équipe, particulièrement à mon instructeur Romane pour sa disponibilité, sa gentillesse, sa compétence. Vraiment.

Et bien sûr à Serge et Geneviève pour leurs accueils dans cette structure très professionnelle qui forme à tout type d’ULM. Pendulaire, 3 axes, autogyre avec les autres instructeurs auxquels je pense mais que je ne peux pas tous citer. 

Il me reste, bien sûr, à poursuivre cette formation mais je sais que cela sera possible grâce à de cette équipe.

Merci encore pour cette expérience inoubliable d’un premier vol solo.

Les conditions étaient parfaites.

Bons vols a tous.

Bonnes vacances à Serge et Geneviève. 

Jean François 

Laché de Alexandro

Je suis toujours sur un nuage, mon rêve de devenir pilote ce réalise, ça été mon premier vol solo, des conditions météo top, des exercices avant réalisé avec beaucoup de précision et mon vol solo l’aboutissement de ma formation au sein de veliplane.

Une structure professionnelle que pendant les mois de ma formation mes guides m’ont appris à piloter, je remercie mes instructeurs Erwan et Jérémie qui mon suivi tout mon parcours aussi Bertrand qui avec sont calme ma soutenu et aide,  et Serge qui m’a remis en question pour réussir mes navigations futures.

Je n’est jamais senti de danger, toujours à la recherche de la sécurité même avec des conditions parfois limites, un grand merci au Patron Serge qui avec sont esprit espagnol ma parle siempre en espagnol durante los vuelos 🤣 et Genevieve toujours a l’écoute et un sourire que dit beaucoup sur sa gentillesse, merci au Veliplane pour ma formation de pilote multi axe.

Je vous garderai toujours dans mon cœur

Alexandro

Laché de Vincent

Bonjour Geneviève… 

Bon, je me lance ! Trop long, mais tu peux couper!

Bonjour, je me présente : Vincent, 52 ans et passionné par tout ce qui vole depuis… au moins 49 ans avec mon premier jouet d’avion !

Après une expérience du vol à voile (aujourd’hui, on dit planeur) sur Coulommiers, avec environ 1200 heures de vol, j’ai arrêté de voler il y a 16 ans par manque de temps…. Mais je n’ai jamais réussi à ne pas regarder le ciel bien longtemps !

Il n’a fallu qu’une étincelle avec un vol en montgolfière l’été dernier (je pensais à tort que cela ne se pilotait pas) pour me dire qu’il était temps de remettre mes fesses dans un truc avec des ailes !

Chose faite en Octobre, et au bout de 3 vols, Jérémy me propose de voler seul… je refuse, car je n’avais pas bien dormi (je ne lui ai pas expliqué, mais l’important est de se connaître !), mais cela n’a été que partie remise quelques vols après.

Au final, je dirais que voler ne s’oublie pas et que le planeur se transpose bien à l’ULM. Pourtant, il ne faut pas négliger les choses à apprendre, et en particulier, la gestion de la radio (bien plus pointilleuse, merci les instructeurs et l’aérodrome contrôlé), la gestion moteur, mais aussi apprendre à voler bas, presque à l’altitude ou j’envisageais de choisir mon champs! Mais se poser dans un champ en planeur est un non-événement (surtout pour moi, j’ai plusieurs fois gagné la coupe des vaches!🐄). Voir l’hélice immobile ne me fait pas monter le palpitant…

Au final, Dimanche dernier, c’était mon vol d’examen avec Erwan… un vrai plaisir avec une super pause à Melun avec de magnifiques avions et un bon café. Erwan toujours là pour rappeler à l’ordre (parfois en silence) sur les imprecisions.

C’est clair, encore plein de choses à apprendre, tant en l’air que sur les machines, et sur la préparation des vols. Je n’ai pas fini de voler avec des instructeurs qui ont toujours des points à partager.

Une autre étape avec du plaisir s’annonce, et des questions sur les machines qui me font briller les yeux, mais chaque chose en son temps!

Je suis toujours aussi content de la qualité de l’encadrement du club, sérieux sans être prise de tête.

A bientôt,

Vincent

de SIMON

Salut !!!

Avec beaucoup de retard mais voilà enfin ma petit prose.

J’en profite pour vous souhaiter une magnifique année et j’espère vous revoir très bientôt !!!

Salutation à toute l’équipe !

Se réveiller au bruit assourdissant des grandes portes du hangar, ouvrir celle de sa chambre et jeter un coup d’œil sur le parterre de machines volantes n’attendant que de s’envoler. Descendre ensuite boire son café en regardant la manche à air, accompagné par les premiers arrivants : élèves, pilotes ou instructeurs. Quelques discussions, quelques débats autour de l’évolution de la météo, et voilà que déjà les premiers équipages préparent leurs appareils et s’envolent. N’est-ce pas un magnifique moyen de débuter une journée !? Et bien c’est ce à quoi j’ai eu droit durant mes deux stages au Véliplane. Un club ou l’ambiance et la convivialité est toujours présente. On y rencontre des jeunes pilotes, des moins jeunes, mais parmi eux de grands pilotes. Plus globalement, tout une panoplie de gens de multiples horizons qui ont des tous de belles choses à partager, autour de cafés, de verre (quand les avions sont rangés !) ou autour de repas dont le nombre de participants n’est jamais prévisible.

Bon, c’est bien beau tout ça, mais on n’est pas là que pour passer du bon temps… Il s’agirait de devenir instructeur également… Dès mon arrivé, je commence par prendre en main les machines du club. Puis, on reprend les bases, on tente de combler les lacunes et d’explorer nos limites. On vole, mais on re-bouquine aussi la théorie et l’on passe un temps considérable devant un tableau à faire des dessins d’avion, de vecteurs, de pentes… Puis, viennent très vite les premiers élèves. On apprend non plus à piloter avec les mains, mais avec la voix. Il est très perturbant au départ, de lasser faire l’élève « faux » et lui faire corriger sans prendre soi-même les commandes. C’est encore là que j’ai pu profiter de la grande expertise de mes formateurs qui ont autant su m’aiguiller aussi bien sur l’aspect pédagogie que sur le pilotage. D’ailleurs ces formateurs, parlons-en : Pour moi une des grandes forces du Véliplane, c’est le fait de pouvoir apprendre avec beaucoup d’instructeurs différents, ayant tous des points de vue différents sur notre pratique. Ainsi on peut par exemple profiter sur un même sujet de l’expérience d’un pilote de ligne, d’un ancien pilote de brousse, ou encore d’un multiple champion d’ULM ; Ceci toujours accompagné d’une grande pédagogie et dans un sympathique climat de travail.

Ci-dessous Simon et son père, difficile des les reconnaitre, les paûvres :-).

Un immense merci à toute l’équipe du Véliplane tout particulièrement Geneviève, Erwan, Philippe, Enrico, Serge et Jérémy, pour leur accueille leur gentillesse et leurs investissements dans ma formation !

À très bientôt dans ce lieu devenu incontournable qu’est le Véliplane !

Amivolement

Simon

de frédéric

Merci pour ton petit mot Frédéric

C’est top ! Serge

Petit mot d’un bref mais intense passage au camping Véliplane de Meaux !

Un mail le vendredi pour avoir quelques renseignements et le jour même par téléphone, un rdv était pris pour le lendemain matin ! Un accueil chaleureux par Serge qui revient tout juste de vol en autogyre. Toujours emmitouflé dans son épaisse combinaison, il dégaine le fameux « petit café » de bienvenue et c’est parti.

Quelques explications plus tard sur mon projet et sur le contenu d’un stage de mise à niveau instructeur et me voilà invité à venir passer une semaine avec mon camping-car sur la dalle du hangar.

Confié aux mains expertes de Jéremy VD, j’ai passé une semaine intense et enrichissante aux commandes du Ninja 100 cv. Scrutant le ciel à la recherche de la moindre fenêtre météo (temps pourri à la Toussaint), il aura fallu concilier entre patience et persévérance pour maîtriser la bête dans tout son domaine de vol. Mais nous y sommes parvenus dans les délais prévus, beau challenge !

Côté convivialité, rien à dire. Peu importe la météo : Geneviève, Serge, les instructeurs (surtout JVD que je remercie tout particulièrement), les pilotes ou les élèves de passage entretiennent une ambiance sympathique et chaleureuse où s’entrecroisent des discussions sérieuses (forcément sur l’aéronautique, le reste on s’en fou …) et de franches rigolades éclaboussées parfois par quelques binouzes (uniquement après le dernier vol).

Ensuite j’ai attendu les météo encore plus pourries de décembre pour passer et réussir mon test IULM.

Ce n’est pas Disney Land, c’est Vélip Lane : pas d’attente à l’embarquement et sensations garanties pendant le tour !!! Une école sérieuse où l’on ne se prend pas au sérieux.

Fred CHP

augmentation de nos tarifs

Nos tarifs n’ont pas augmenté depuis plusieurs années, nous sommes obligés, à partir du 1er janvier 2022, d’augmenter légèrement. Nous augmentons seulement les tarifs des cours en Pendulaire et Multiaxes, de 138€/h nous passons à 141€/h.