Lâché de Cyril

Salut, ci dessous mon petit commentaire sur mon vol de ce jour

Me voilà lâché sur TB

j’ai démarré en Septembre 2021. Et oui, j’ai pris mon temps, bien aidé par le COVID et les intempéries.

je me suis posé beaucoup de questions concernant ma progression et même ma motivation

Mais on a effacé tout ça le 23 Janvier 2023 vers 11h30

Ce matin, un peu de vent de travers sur la 34

C’est gris, c’est humide et il fait un froid à ne pas mettre un gars du Sud dans un ULM.

C’est parti avec Jeremy, simulations de pannes au décollage, puis en montée initiale, puis un encadrement monteur arrêté.

Je me sentais bien mais j’avoue un peu stressé.

Je suis à un âge où la synchronisation n’est pas toujours parfaite.

Jeremy m’a fait confiance et m’a renvoyé en solo.

Quel bonheur ! J’ai fait deux tours de piste et je me suis régalé, ça fait du bien pour la confiance et l’autonomie.

Merci Jeremy et Erwan pour vôtre professionnalisme, votre écoute et votre patience (un oeil toujours rivé sur cette sacrée bille)

Merci Geneviève et Serge pour vos encouragements, votre bienveillance et l’accent de Tarascon !

Un max de bruit pour ULM Paris et/ou Véliplane

Cyril TODOLI

PS

Je passerai Vendredi 27/01 vers 17h30 avec qqs bulles et du solide

Est ce bon pour vous ? voui !

un Cyril très content !!!

LACHÉ DE VINCENZO

Je m’appelle Vincenzo j’ai 18 ans et je suis étudiant, et j’ai été lâché ce dimanche 4 décembre.

Après avoir fait quelques tours de piste avec jeremy, faisant des exercices pannes moteur
et d’encadrement
pour s’assurer que tout allez bien et que je puisse piloter seul sans danger le Nynja tango Bravo,
on à atterrit, fait de la paperasse, et j’ai enfin pu piloter seul le Tango Bravo (multi-axes Nynja).

Il faisait froid donc ça décolle vite, le plafond était assez bas mais les conditions étaient très bonnes,
pas de turbulence, très peu de vent, que du plaisir pour voler.
Légèrement stressé tout de même, surtout au niveau de la radio (personne pouvait me corriger si je disais
une connerie), je roule et je m’envole. Faisant deux tours de piste, du pur plaisir.
Puis il a commencé à pleuvoir, donc Jeremy m’a demandé d’atterrir.

Merci à Veliplane pour tout, c’était génial, et le reste le sera encore plus

laché de Lucien

Bonjour Serge,

Je te remercie pour tes félicitations. Ci-dessous mes impressions sur mon lâché. N’hésite pas à couper si c’est trop long !

Je me présente : Lucien, 51 ans, originaire de la Guadeloupe et passionné par tout ce qui vole. J’ai choisi ULM PARIS – Véliplane car j’avais apprécié la disponibilité et les conseils de Serge lors d’un échange en juin 2021 dans le cadre de mes recherches sur un Pendulaire Airborne avec flotteurs. En effet, titulaire du brevet ULM, j’avais pour projet de proposer des baptêmes de l’air sur Pendulaire amphibie en Guadeloupe. Cependant, cette machine n’aimant pas trop le vent et les journées sans vent étant rares en Guadeloupe, j’ai opté sur les conseils judicieux de Jérémy et Serge pour l’Autogire qui est mieux adapté à l’aérologie locale.

En effet, il possède une voilure tournante libre qui n’est pas entraînée par le moteur et qui le rend très peu sensible aux turbulences du vent.
Le 24 octobre 2022, je débute la formation de pilote Autogire au club Véliplane. Je découvre une machine d’une maniabilité exceptionnelle capable d’effectuer des décollages et atterrissages très courts, des vols très lents voire même du surplace et des virages très serrés en toute sécurité.

Les vols se succèdent et je suis définitivement conquis. On passe aux tours de piste et j’apprends à atterrir avec vent de travers, à gérer des pannes moteur et à me servir de la radio avec sa phraséologie.


Le 23 novembre 2022, Jérémy me propose de faire des tours de piste en solo. Après quelques formalités administratives qui m’autorisent à voler seul à bord et quelques consignes particulières, je me lance. A chaque étape de la mise en route au décollage, je répète rigoureusement toutes les procédures apprises ; j’ai même en tête la vidéo Youtube de Serge faisant 2 tours de piste avec Marc.

Je suis impressionné par les distances très courtes en solo du décollage et du palier pour atteindre la vitesse de 130,140 km/h. Tout va très vite et j’atteins rapidement les 900 pieds et le premier virage. En assurant la sécurité anti abordage, je vois le siège passager vide et me rends compte que l’absence de Jérémy ne me rassure pas. Je ressens plus de peur que lors de mon premier solo en Pendulaire à cause de la radio à gérer, c’était mon premier vol seul sur un aérodrome contrôlé, à cause également de l’altitude du tour de piste à respecter et surtout du vent qui a changé de direction. Concentré, j’enchaîne quelques tours de piste avec une joie très intense. Quel bonheur d’être seul ! J’atterris et roule au hangar Véliplane avec des étoiles plein les yeux (voir ma photo).


Le débriefing et les précieux conseils de Jérémy me rappellent que la formation n’est pas terminée et que l’entraînement continue. D’ores et déjà, un immense merci à Serge et Jérémy pour leur confiance.


Merci également aux instructeurs et aux membres de ULM PARIS – Véliplane qui mettent à l’aise et encouragent tous les élèves pilotes. Désireux de partager leur passion du vol, ils sont toujours à l’écoute et répondent volontiers à toutes nos interrogations. Avec Serge et Geneviève, ils instaurent une ambiance club très agréable et très conviviale qui permet à chacun de suivre sa formation dans un climat de confiance et de voler en toute sécurité.

Bonne continuation et bon vol à tous !

Lucien