Formation Instructeurs

passage du  »Tour de France » 2011

Le Véliplane-Club est une école est homologuée, depuis 2001, par la DGAC sous la référence 2428 DSAC-N/AG/FOR pour la formation des Instructeurs Ulm dans les classes 2 (Pendulaire), 3 (Multiaxes) et 4 (Autogire).

Note : Notre centre de formation est agréé pour obtenir le financement de votre formation (Fongecif, Agefos-pme, intergros-Opca, FAF-TT, AFDAS, Adéfim, Forco, Pôle Emploi, Opcalia, Armée, etc…), notre centre est Datadoqué. Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 11 77 0372577 à la DRTEFP Île de France.

Pour tous renseignements, précisions ou encore demandes spéciales, faite le 01 60 04 76 00 et demandez Serge ou écrivez à info@veliplane.com

Quel honneur d’avoir délivré le brevet d’instructeur Multiaxes à Jack, une des rares qualification que n’avait pas encore cette sommité ….

Depuis une dizaine d’années, l’accidentologie des activités ULM est en constante progression, et le comportement des pilotes, les fondamentaux du pilotage et de la formation des instructeurs d’ULM étaient jusque-là mises en cause. Suite à ce constat et aux diverses recommandations prescris par le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA), une évolution du cadre réglementaire sur la formation des IULM a été entreprise par la DGAC et les différents acteurs de l’ULM tel que la FFPLUM, le SNPPAL.

C’est l’arrêté du 24 novembre 2017 paru au Journal Officiel n°0287 du 9 décembre 2017 qui décrit maintenant la réforme de la formation des Instructeurs ULM, cliquez ici ou consultez nous. Après plus de deux années de proposition et 1 mois de consultation publique, les nouveaux textes d’application de la formations ont été publiés le 24 novembre 2017. Depuis le 01 janvier 2019, la formation des instructeurs ULM est soumise à cette nouvelle réglementation.

Désormais ces formations doivent se dérouler avec le schéma et les minima ci-après :

Philippe Tisserand qui évalue le RedBack de chez AirBorne

Le cursus

Le cursus de formation d’un candidat à la qualification instructeur se déroule en 4 étapes (qui s’adaptent en fonction du niveau, de l’expérience du candidat) :

Préambule : constituer, avec le responsable pédagogique, un livret de formation.

  • Pré évaluation et mise à niveau, cette pré évaluation doit permettre aux instructeurs formateurs d’évaluer le niveau du candidat sur ses connaissances théoriques, sur ses aptitudes pédagogiques, son comportement et sur son niveau de pilotage. Elle permet au candidat, de s’adapter au centre de formation, aux Instructeurs formateurs, aux machines écoles, à l’environnement de l’aérodrome, à l’utilisation de la VHF et de se mettre au niveau nécessaire avant de rentrer en formation initiale.

 

  • Formation initiale, elle comprend 2 parties :
  1. La partie pratique :

Maniabilité et pédagogie en vol, le candidat passe en place droite, le formateur passe en place gauche, le formateur apprend au candidat à apprendre à ses futurs élèves. Tous les items d’une formation complète seront vus.

Le formateur montre le cours au candidat.

Le candidat montre le cours au formateur.

Le formateur devient élève et réalise l’exercice avec plus ou moins de réussite…

Les facteurs Humains, la gestion des menaces, des erreurs, des décisions, la gestion des ressources seront étudiées.

Volume d’heures minimum : 25 heures

 

  1. La partie théorique :

Dans la salle de cours, avec le tableau et la documentation à jour, tous les briefings seront montrés par le formateur et restitués par le candidat.

La visite prévol sera étudiée avec minutie, montrée par le formateur et restituée par le candidat.

Les débriefings seront étudiés, leurs importance sera mise en évidence.

Volume d’heures minimum : 50 heures

Attention : la durée de formation initiale ne peut être inférieure à 5 semaines consécutives ou non.

En fin de formation initiale, une évaluation est réalisée (test au sol et en vol), si cette évaluation est concluante, passage à la 3eme partie ci-dessous.

 

  • Instructeur Stagiaire :

Prérequis :

  • Avoir obtenu l’évaluation théorique instructeur ULM.
  • Etre en possession de l’emport passager depuis au moins 6 mois.
  • Avoir une expérience de : Classe 2 : 100 h / Classe 3 : 150 hrs / Classe 4 : 200 hrs).
  • L’aptitude à la radiotéléphonie (en langue française).
  • Un résultat satisfaisant à l’évaluation d’entrée en formation initiale.
  • Etre déclaré officiellement, par le responsable pédagogique, à la DGAC.

 

Attention : l’instructeur stagiaire à 18 mois maximum après la déclaration pour réaliser cette phase.

exercice : interprétez !

Le candidat prend le statut officiel d’Instructeur stagiaire (déclaration à la DGAC), il        dispense à des élèves au minimum :

  • 20 heures de formation théorique.
  • 20 heures de formation pratique (cours en vol).

Attention : L’instructeur stagiaire devra également mener au minimum un élève pilote jusqu’à son lâcher solo.

  • Test Final :

Pour ce qui nous concerne, ce test composé des 5 parties suivantes :

  1. QCM.
  2. Cours magistral sur un des 19 sujets du test (par tirage au sort).
  3. Visité prévol pédagogique complète et détaillée.
  4. Test de maniabilité en vol
  5. Cours pratique sur ou le décollage, ou le virage, ou l’atterrissage (par tirage au sort), avec briefing.

Attention : le test final devra être effectué dans un autre centre que celui dans lequel il a suivi sa formation.

A l’issue de cet examen, et sous conditions de validation, l’élève instructeur se verra délivrer la qualification d’instructeur de pilote d’ULM.

Votre brevet d’Instructeur est valable trois ans, pour le proroger voir ici.

Les prix varient selon le niveau du candidat et de sa demande, pour en savoir plus sur ce sujet, les cas étant souvent très différents les uns des autres, n’hésitez pas à nous contacter !

Possibilité de loger sur place en chambre Individuelle, prix de la nuit : 15 €.

A très bientôt.

Ps : le café est offert 🙂

Allez dans la rubrique témoignages des ex-instructeurs stagiaires….

Formations et baptèmes ULM à Paris